Directrice de la formation professionnelle de la Région Ile-de-France

MarieMOREL  a acquis, au cours d’un parcours riche de 25années d’expérience professionnelle exercées dans des postes de direction générale dans le domaine du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle, une compétence dans toutes les étapes de l’action publique, qu’il s’agisse de l’élaboration de réformes systémiques, leur mise en oeuvre et leur pilotage, leur évaluation ou leur contrôle.

Titulaire d’un DESS en gestion des ressources humaines, elle intègre le cabinet BPI en 1993 comme consultante junior en reclassement /outplacement.

Major de promotion de l’Institut national du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle, elle est affectée inspectrice du travail enHaute-Loire en 1997.

Puis deux ans plus tard, chargée de mission à la DGEFP, elle est commissaire du gouvernement sur l’élaboration de la loi Aubry II, la réforme du chômage partiel et négocie les plans sociaux des entreprises d’importance nationale.

De 2001 à 2004, elle est Responsable de projet à l’INTEFP, tout d’abord en charge la formation initiale des Inspecteurs Elèves du Travail, puis de la formation continue des agents du ministère du travail en ce qui concerne notamment l’accompagnement des politiques nationales en matière d’emploi et de formation professionnelle et les cycles de management de l’encadrement supérieur du ministère du travail.

En 2005, elle devient Responsable des aides aux employeurs d’apprentis de la Région Rhône-Alpes  où elle élabore et met en oeuvre la nouvelle politique régionale résultant de l’Acte II de la décentralisation.

En 2006, Directrice adjointe du travail à la DDTEFP des Hauts de seine,  elle prend la direction du Pôle Entreprises. Sous son autorité, 400 plans sociaux sont contrôlés sur 4 ans, une veille permanente avec une action préventive à destination  des entreprises en difficultés est mise en place. Elle contribue à l’élaboration du plan de lutte contre la crise économique deJuin 2008, impulsé par le Préfet Patrick Strzoda, en définissant certaines mesures novatrices reprises ensuite au plan national.

En 2009, elle devient sous-directrice de la formation professionnelle et du contrôle auprès de Bertrand Martinot, Délégué général à emploi et à la formation professionnelle. 

Sous son autorité, elle participe notamment à l’élaboration et la mise en oeuvre des trois réformes de la formation professionnelle conduites entre 2009 et 2012 ainsi qu’à de nouvelles méthodologies d’actions des services de contrôle (loi du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et à la formation tout au long de la vie, loi du 28 juillet 2011 pour le développement de l’alternance et loi du29 juillet 2011 de finances rectificative pour 2011 instaurant le bonus-malus alternants).

En 2013, inspectrice à l’inspection générale des affaires sociales, elle réalise  différentes missions d’évaluation des politiques publiques ainsi que la première revue de dépenses sur les exonérations et exemptions de charges sociales spécifiques avec l’Inspection générale des finances.

De 2015 à fin 2018,Directrice des affaires juridiques de l’Unédic, elle a assuré une mission de conseil dans le cadre des différentes négociations de la convention d’assurance chômage ouvertes en 2016, 2017 et 2018 ainsi qu’une sécurisation juridique de l’ensemble des  évolutions règlementaires ayant résulté des accords nationaux interprofessionnels conclus par les partenaires sociaux.

Depuis novembre 2018, elle est Directrice de la formation professionnelle de la Région Ile-de-France, direction comptant une centaine d’agents.

Afin de favoriser un accès plus large à la qualification et à l’emploi des plus vulnérables, la Région devrait en principe consacrer, en 2019 et avec un PIC à hauteur de 250 M€, plus de 526M€ à la formation professionnelle des franciliens, représentant notamment et  comme en 2018, 63 000 entrées en formation pour cette même année.

Intervention :
Plateau CC-23 – Faciliter, accompagner et financer les parcours professionnels