Atelier CC-51

Le jeudi 31 janvier, de 14h à 15h15
Le Campus
Site Casino

Télécharger la fiche séquence

 

Depuis 2012, de nombreux discours circulent autour la formation aux compétences “numériques”.

Code informatique, programmation, community management, e-commerce, intelligence artificielle, data, … Autant de champs de compétence, souvent évoqués comme appelant un besoin urgent, qui font l’objet d’un flou sur les activités et les objectifs pédagogiques, comme sur les publics et les pré-requis.

Sur fond de programmes voués à financer des formations au “numérique” pour des publics non-diplômés ou en difficulté d’insertion (ex : plan 10KNum), des questionnements se croisent sans donner de réponses claires :

  • Avec la transition numérique, de quels types de profils les employeurs ont-ils vraiment besoin ? De profils bien identifiés (par exemple, des développeurs web), ou de profils correspondant à des OVNI (Offres Visiblement Non-encore Identifiées) ?
  • Sur la mise à niveau de profils déjà en poste. De quelles formations peuvent-ils avoir besoin afin de maîtriser les enjeux du “numérique” et les diffuser dans leur structure : doivent-ils apprendre à coder ? Doivent-ils acquérir une approche, un état d’esprit particulier ?
  • De quelles compétences stratégiques, habituellement diffusées dans les écoles d’ingénieurs, les peu ou non-diplômés peuvent-ils acquérir dans l’optique d’exercer un emploi ?
  • Quelle approche, quelles bonnes pratiques pour répondre efficacement aux questionnements ci-dessus, en toute responsabilité ?

Autant de questions que nous tâcherons de débattre et de traiter lors de l’atelier, en intelligence collective et non-consensuelle, en alternant formats ludiques et phases d’éclaircissement participatives de cette confusion autour du « numérique », ce concept qui cache de multiples réalités extrêmement différentes.

Intervenants :

Erwan KEZZAR et Charlotte LIMOUSIN (TharGo)